skip to Main Content

Tests de SMART améliorés

des remontées de SMART fiables et préventives

Les utilitaires de test de disques et de remontée de SMART existent depuis longtemps, dont certains sont bien connus du grand public et des professionnels de l’informatique.

Mais tous avec un défaut principal : leur manque de fiabilité sur les disques récents et plus particulièrement sur les SSD. Vous avez peut-être déjà fait l’expérience d’un SSD mal reconnu avec votre utilitaire habituel, ou avec des mauvaises valeurs. Ou alors le support est tombé en panne alors que le test SMART n’a rien trouvé d’anormal ?

Smart Disk Checker a été développé dans l’idée d’apporter une réponse à ceux qui souhaitent obtenir un résultat fiable sur l’état de santé de leur SSD ou de leur disque dur. C’est d’autant plus important qu’aujourd’hui, les SSD ne préviennent pas de leur défaillance proche comme pouvait le faire un disque dur classique en ralentissant.

Smart Disk Checker ne se contente pas de simplement d’afficher des valeurs SMART. Nos équipes travaillent continuellement pour :

  • Répertorier plus de valeurs SMART et ajouter des exceptions en fonction des contrôleurs de SSD
  • Traduire en français et expliquer le plus précisément possible à quoi ces attributs correspondent
  • Filtrer les attributs par importance et avec des codes couleurs pour une meilleure compréhension
  • Prendre en charge  des attributs inconnus ou spécifiques constructeurs
  • Ajuster ou définir des seuils d’alertes plus pertinents que les seuils classiques qui sont surtout  utilisés à des fins d’acceptation en garantie et peu compréhensibles

Notre objectif est de proposer un outil réellement préventif sur lequel vous pouvez compter avec des alertes plus performantes et une plus grande et meilleure surveillance des d’indicateurs que la norme.

Smart Disk Checker VS Crystal Disk Info

Smart Disk Checker VS Crystal Disk

Comment fonctionne la SMART ?

Chaque constructeur définit des d’attributs et détermine des valeurs et des seuils. En cas de dépassement du seuil, une alerte  est remontée.

Quelles sont les limites ?

Les attributs ne sont pas tous identiques entre les constructeurs qui utilisent des algorithmes de calcul de valeur différents et opaque.
Or, il existe des valeurs « brutes » et factuelles qui sont une mine d’informations pour connaitre plus précisément l’état d’un support de stockage, mais très peu utilisés. Par exemple, CrystalDiskInfo affiche les valeurs brutes en hexadécimal (incompréhensible) et n’utilise que les seuils d’alertes constructeurs pour indiquer une panne.

Pourquoi se contenter de lire la SMART est peu pertinent ?

Lorsque le seuil est défini à 0, l’indicateur n’est pas surveillé. Certains attributs ont bien des valeurs brutes, mais aucun seuil n’est défini par le constructeur. Par conséquent, il n’y a pas d’alerte.
Là où la majorité des utilitaires de SMART se contentent de lire la  SMART indiquée par le constructeur, Smart Disk Checker va bien plus loin en analysant les valeurs brutes. Le but : être plus performant et précis afin d’éviter les pertes de données.

Que penser du pourcentage de durée de vie restante ?

Sur les SSD, seuls les attributs 202 et 231 (Pourcentage de durée de vie restante et Durée de vie restante estimée) sont réellement surveillés par la plupart des outils de diagnostic.
Il indique la durée de vie restante estimée par le constructeur qui se base sur le type de mémoire (SLC, MLC, TLC, QLC) et les cycles d’écritures qu’elles peuvent théoriquement supporter.
Or, d’autres facteurs d’utilisation en condition réelle peuvent fortement réduire cette durée de vie estimative : la chaleur, l’humidité, le voltage, les chocs ou vibrations etc.
En réalité, cette durée de vie indicative est bien moins élevée que ce qui est indiqué (2,5 fois moins d’après nos dernières recherches), ce qui laisse la possibilité au SSD de tomber en panne sans aucune alerte.

D’où l’importance de surveiller les valeurs brutes et d’utiliser d’autres méthodes de test.